Accueil > Huitres Cahue de CANCALE > Connaître nos huîtres > De la naissance à la vente

De la naissance à la vente

 

 

 


L'huître femelle expulse ses oeufs non fécondés dans le milieu marin. Dès qu'ils arrivent dans la chambre d'inhalation, ces oeufs sont projetés par de violents battements de la valve à plusieurs centimètres. Le mâle expulse de la même façon ses spermatozoïdes. L'huître peut pondre de 20 à 100 000 millions d'oeufs. Sur ce nombre, il ne survivra qu'une dizaine d'adultes.  La fécondation se fait au contact de la semence mâle, grâce au courant marin. Les huîtres ont 3 pontes importantes par an : en juin et juillet.


Plusieurs phénomènes avancent ou retardent les pontes : la température de l'eau, son degré de salinité et d'oxygénation, les vents mais aussi les pluies. Une larve d'huître mesure de 1/10° à 2/10° de millimètres. Les larves promenées par les courants marins cherchent à se fixer sur un support.   Les collecteurs sont des coquilles St Jacques, des coupelles ou tubes plastique .  Ils sont placés sur des tables en mer pendant la période de ponte afin d'y capter les naissains d'huitres.

Tous ces collecteurs doivent être propres, car le moindre voile de vase ou d'algues empêche les larves de se fixer. C'est pourquoi, les collecteurs ne sont mis en place que lors de l'apparition des larves dans l'eau.  Une fois le captage de l'huitre terminer les collecteurs seront reparcer a cancale pour une période d'un an environ avant d'être décolées de leur support .une fois décollées elles sont placées dans des poches perforées de différents diametres selon la taille de l'huitre. Elles sont ensuite reparcées pendant une période d'environ 1 an où elles seront régulièrement virées, c'est a dire que les poches seront retournées pour éviter la prolifération d'algues et mélanger les huitres contenues dans la poche pour facilité leur croissance . 


En milieu de cycle d'élevage les huitres sont rétirées des parcs pour être passées sur une chaine de triage où elles seront successivement lavées, détrokées(décollées les unes de autres) remises en poche de maille différente selon la taille de l'huitre pour favoriser leur dévellopement.
Elles seront ensuite replacées sur des parcs aux large où le phytoplancton y est plus abondant.


L’huître, comme tous bivalves, est un coquillage filtreur. Son alimentation résulte de deux actions : le pompage et la filtration. L’huître pompe l’eau de mer pour capter les particules nécessaires à son alimentation, et l’oxygène nécessaire à sa respiration.
Élevée en milieu naturel, nourrie exclusivement des éléments contenus dans l’eau de mer, l’huître est un aliment peu calorique aux qualités nutritives exceptionnelles en vitamines et oligo–éléments. Elle se consomme toute l’année selon ses envies. Les huitres seront commercialisables à l'age 4 ans environ. 

 

Elle seront lavées et pesées une par une dans une calibreuses qui détermine le n° de l'huitre en fonction de son poid :

Norme AFNOR :

N° 5 30 à 45 g
N° 4 46 à 65 g
N° 3 66 à 85 g
N° 2 86 à 110 g
N° 1 111 à 150 g


Nos huitres seront enfin vendues sur les marchés que nous désservons : Cancale, Betton, St Grégoire  et  Cesson sevigné.

 

Cliquez sur les vignettes pour les agrandir : 

Cliquer sur une vignette pour l'agrandir
Pose des tubes
Collecteurs d'huitres
collecteur d'huitre
parc de captage de naissain
naissain d'huitre
Huitres Cahue Cancale
detrocage
mise en poche des naissains